N’ayez pas peur du web

Internet est une immense opportunité pour l’Afrique. Il peut servir pour divers objectifs et en réalité, il est utilisé de plus en plus pour diverses choses. Cependant, lorsqu’on regarde les PME, peu réussissent à s’en approprier dans des perspectives stratégiques

La plupart des PME africaines utilisent Internet pour la messagerie. Et même, il m’est arrivé de rencontrer des petites entreprises qui n’avaient pas d’adresses mails. Dans beaucoup de cas d’ailleurs, la messagerie électronique de l’entreprise est celle du promoteur.

Une autre utilisation du web, c’est Facebook. Surtout lorsqu’il s’agit d’entreprises tenus par des jeunes ou par des anciens de la diaspora. La plupart de ceux-ci se mettent sur Facebook pour annoncer qu’ils existent. Mais vous pouvez essayer le test…Vous vous rendre vite compte que Facebook sert surtout à ne dire que son existence. vous trouverez bien une ou deux personnes qui vous interrogerons sur vos activités, mais plutôt peu de clients. En fait, utiliser Facebook comme véritable outil de markéting suppose une démarche très particulière que peu de TPE et PME connaissent.

Une troisième utilisation du web qui est plutôt très faible est celle des réseaux sociaux et des blogs. Mais là aussi, l’utilisation est plutôt généralement maladroite. En fait, certaines TPE et PME commettent l’erreur d’utiliser ces outils comme ils utilisent les leurs propres, c’est à dire avec quelques négligence.

Une quatrième utilisation est celle de la recherche de partenaires. Certaines TPE et PME vont même plus loin et essayent d’approfondir leurs connaissances techniques ou technologiques grâce à Internet.

La dernière utilisation est celle des sites Internet. Le secteur est évolutif, mais l’évolution est vraiment lente.

Le web offre pourtant d’autres opportunités et d’autres manières d’utiliser TOUTES les opportunités que peu de TPE et de PME osent aborder. L’ignorance et la crainte des coûts sont les principales causes de cette situation. Pourtant, d’immenses choses sont possibles pour ceux qui savent faire du web leur allié. Alors, arrêtez d’en avoir peur ! Et osez entrer dans la tanière du lapin blanc.

No Comments Yet.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :