Quelques situations délicates des entretiens d'embauche

Certaines situations font partie de la réalité des situations d’embauche. Mais elles semblent plus délicates à gérer pour les candidats. Nous allons dans ce billet essayer d’examiner certaines d’entre elles et voir comment les dépasser.

Le sentiment d’avoir dis n’importe quoi

C’est une des situations les plus délicates à gérer en entretien. Généralement, lorsqu’un candidat s’est a l’impression de s’être emmêlé les pédales, il perd le contrôle de l’entretien. Quoi qui ait été dit, cela est du passé. avancez. sinon, vous allez définitivement rester sur place. Ne revenez dessus que si cela est extrêmement important et en général à la fin de l’entretien, lorsque vous aurez votre moment de parole libre.

L’impression que le panel ou l’un des membres du panel a déjà pris sa décision

Un regard évasif, apparemment peu convaincu; une sensation de désinvolture; une apparence de désintéressement; une sorte d’agressivité ou de pression…Certains actes ou supposés attitudes des recruteurs laissent l’impression aux candidats que leur sort est joué. Bien souvent c’est à tord. Ce que vous croyez voir peut ne pas être cela et vous devez le garder à l’esprit. En plus, les recruteurs sont des hommes comme vous, ils peuvent avoir des expressions sur leur visage qui ont des rapports personnels. Ne vous fiez donc jamais aux apparences et faites ce que vous avez à faire avec liberté et engagement.

La question des prétentions salariales

Je recommande en général de se renseigner avant l’entretien. Essayez de voir soit au sein de la boite, soit au sein des mêmes types de postes dans les mêmes contextes quels sont les salaires pratiqués. c’est assez délicat de répondre à cette question sans cette réponse. Parce qu’il ne faut pas croire que cette question a pour but de vous faire dire quels sont les salaires de vos rêves. Si vous avez une idée, même petite, vous pouvez alors définir une fourchette qui intègre les moyennes de salaires soit du poste, soit de votre profil.

La  question de la date de disponibilité

Là aussi, soyez prudent. Prenez information sur les dates de prise de fonction souhaitée et donnez-vous une marge qui vous permette de vous libérer en bons termes avec votre emploi actuel si vous en avez un. Si vous n’en avez pas, donnez-vous un minimum de temps pour vous organiser, au moins une semaine.

La question liée à votre présentation

Donnez votre nom, prénom, nationalité, âge, situation matrimoniale, votre diplôme, votre profil ou vos domaines de compétence, ainsi que le nombre d’année d’expériences. Rassurez que ces informations collent avec les critères de recrutement.

No Comments Yet.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :