Quel est le meilleur secteur pour investir en Afrique ?

Quel est le meilleur secteur pour investir en Afrique ? Je ne compte plus le nombre de fois où des Africains de la diaspora m’ont posé cette question, parfois avec quelques liasses de dollars ou d’euros en main. Plusieurs avaient fait des tentatives, mais finalement, tout cela s’avérait difficile. D’ailleurs même à l’intérieur du continent, la question continue de se poser. Je relativise en général tout et même pour ce genre de question, des réponses nuancées me semblent être plus sages. Cependant, il y’a un secteur qui mérite terriblement attention et qui étrangement est peu exploité par les Africains.

La puce m’a été mise à l’oreille alors que je venais d’être pris comme consultant par un richissime propriétaire de chaines de restaurants dans un pays d’Afrique centrale. Il voulait une étude technique pour savoir comment rentabiliser les milliers d’hectares de cacao qu’il dirigeait en tant que responsable d’une mutuelle agricole. J’ai passé presque trois mois sur le sujet et très vite les résultats ont fini par dégager le fait que des possibilités énormes et presque pas du tout exploitées dans le pays existaient pour donner un autre destin à ce cacao que la vente des fèves séchées couramment pratiquée. Je n’entrerais pas dans les détails d’une stratégie, mais j’avais été fort surpris de me rendre compte que le secteur agricole pouvait être utilisé autrement.

Quelques années plus tard, une collègue à moi m’a introduite une jeune femme d’affaires qui voulait investir sur ses 4 hectares de terrain et qui pensait à quelque chose de précis, le « Gnetum africanum », une variété du « Gnetum », non-ligneuse très connue dans les pays côtiers du Gabon en Côte d’Ivoire. En réalisant l’étude du projet, nous nous sommes rendu compte que cette plante, cultivée presque à 98% de manière traditionnelle et sauvage dans le pays, avait un potentiel d’affaires incroyable alors qu’il nécessitait assez peu d’investissements.

Plus tard encore, entre Bucarest et Budapest, j’ai discuté avec un chef d’entreprise. Un Monsieur d’un certain âge qui m’a raconté son histoire. Il n’était pas très riche, mais avait trouvé le moyen d’investir dans la transformation du cacao en chocolat. Années après années, son entreprise avait grandi et finalement, elle était devenue l’une des entreprises artisanales chocolatière les plus importantes de la Roumanie.

Quelques années encore plus tard, j’ai retrouvé un proche parent qui a décidé de retourner vivre en campagne. Il y a lancé l’élevage « sportif », deux ou trois poules, juste pour la forme. Il a progressivement augmenté le nombre de bêtes et nous faisions hier le point…Après trois ans, il a ouvert trois fermes de plusieurs milliers de têtes chacune et vient de s’acheter sa première voiture.

Lors d’une récente réunion de travail, un ami me racontait l’expérience qu’il a vécue avec des consultants. Ceux-ci devaient produire une étude sur l’élevage dans un pays d’Afrique de l’Ouest. Après avoir parcouru le pays et exploité les données, le consultant a été si étonné par les résultats qu’il a immédiatement acheté ses bêtes et ouvert lui-même une ferme.

Quel est le meilleur secteur pour investir ? Vous serez étonné de voir ce que le monde agro-pastoral peut vous offrir. Prenez votre temps pour le découvrir. Entrez y par une bonne étude. Il y a peu de chances que vous soyez déçu…il y en a surtout beaucoup que non seulement vous lanciez une belle affaire, mais aussi que vous employiez plusieurs de vos concitoyens.

99 Comments
  • ceriserose
    avril 2, 2012

    Je suis bien d’accord avec toi; notamment en ce qui concerne l’agriculture. J’ai encouragé ma mère à le faire il y a deux ans, c’était sans regrets, la seule difficulté pour elle réside en ce qu’il faille assez souvent partir du la ville pour la campagne et y passer des jours, le temps de supervision. Si le suivi était rigoureux, les bénéfices auraient étaient conséquent. Mais pour une première expérience, franchement elle s’en est sorti pas mal. Et puis, comme on le dit souvent, les gens peut etre plus l’argent pour une connexion internet, mais elles trouveront toujours un peu pour se nourrir.

    Pour l’élevage, c’est un peu délicat et les amateurs courent de gros risques, une petite peste et tout ou presque est décimé. Il faut être absolument rigoureux et un peu superstitieux 😆 . Néanmoins ça reste des secteurs où il fait bon à investir.

    Le « gnetum » c’est quoi ? (oui je peux googler, mais je préfère que tu m’en parles si tu veux bien) c’est la première fois que j’en entend parler. Ca sert à quoi ? ça mange ?

    • Paul Armand
      avril 2, 2012

      Le « Gnetum » a plusieurs noms en fonction des régions.

      Les congolais l’appelent « fumbwa » ou « koko », les nigerians « afang », les camerounais « okok » ou » eru », les gabonais « nkumu », les nigeriens « karapich » etc.

      C’est une herbe sauvage qui constitue un plat d’alimentation dans plusieurs de nos localités le long de la côte africaine.

      Je suis sûr que tu vois de quoi je parle maintenant

  • ceriserose
    avril 2, 2012

    Oui, oui, je vois de quoi tu parles et j’adore ça. Si je te dis que j’en ai mangé hier soir ?

    En fait c’est un met que j’ai découvert au cours d’une période de ma vie où ma féminité prenait toute sa raison d’être et j’ai apprécié, ce qui n’a pas toujours été le cas. A vrai j’avais jamais essayé avant, jusqu’à ce fameux jour. Et depuis , je loupe rarement des occasions d’en manger quand je peux. :).

    Dans le Sud du Cameroun et peut être à l’Est, il y a un trafic important de cette plante, vers le Nigeria en passant par Limbè. Ce commerce nourrit des familles. La « police » des forêts ne rigole pas avec si tu en transportes en grande quantité sans autorisation. Bien sur au Camer qu’est ce qui ne se négocie pas sur place ?

    • Paul Armand
      avril 2, 2012

      Ce commerce ne nourrit pas tant que ca des familles au Cameroun. Il nourrit surtout les grands exploitants nigerians et camerounais sur l’axe que tu viens d’évoquer.
      Mais c’est bel et bien une affaire à laquelle on peut donner une autre envergure comme d’ailleurs le sont d’autres.
      Bref, c’est un exemple pour dire que parfois c’est dans des détails, des « petites » choses que peut se trouver la pépite…Et c’est en général ce qu’on oublie quand on veut investir.

      Paul Armand

  • afro-skills.com
    avril 4, 2012

    salut j’ai decouvert ce blog à travers rose cerise.
    du bon travail !

    concernant ce billet je ne suis malheuresement pas d’accord . pkoi toujours orienter les gens vers l’agriculture et l’élévage? c’est pas tout le monde qui y reussit. en plus le monde évolue de plus en plus dans le secteur des sciences et technologies.
    l’afrique étant en retard dans ces domaines je pense qu’il faille plus orienter les jeunes de ce côté.
    on pratique l’agriculture mais imagine qu’on ai les moyens de transformations , des industries de transformations etc….
    je vous renvoi sur un débat dans un forum camerounais connu bonaberi.com
    voici le lien du débat en question:
    http://www.bonaberi.com/forum/viewtopic.php?t=6634&start=0

  • ceriserose
    avril 4, 2012

    Afrao-Skills,

    L’ Afrique est en retard ? Mais quel Scoop !

    Permets moi de te répondre en attendant que P.A. le fasse.

    Déjà, comparaison n’est pas raison. Si tu dis que l’Afrique est en retard c’est que tu es entrain de la comparer à d’autres continents. Et ce n’est pas très judicieux parce qu’en plus tu n’as pas défini les contours et les éléments de comparaison.

    Comme je disais dans mon précédent commentaire, en Afrique et même ailleurs, les gens pourraient ne pas avoir de quoi se payer les frais d’une connexion internet, mais se débrouilleront toujours pour payer de quoi manger.

    J’ai lu toutes les 7 pages du lien que tu as laissé et j’avoue que je m’attendais à quelque chose de plus consistants, mais vers la fin l’échange semble intéressant.

    L’agriculture est le meilleur secteur dans lequel il faille investir ! C’est vrai c’est qu’il fait partie du secteur primaire et qu’entre temps nous avons eu le secondaire, le tertiaire et je ne sais quoi d’autres.

    J’ai toujours pensé qu’il n’y a même pas de « secteurs » à investir. Quand on pose la question de savoir quel est le Biz où on peut investir et réussir. Je réponds : « Tout et rien ». Pourquoi ? Parce que je pense fermement que l’on peut réussir dans tout ce qu’on entreprend si on le fait avec sérieux et engagement; sauf si le domaine est saturé que les acteurs qui sont dans le marché excelle.

    Des gens de la diaspora aime demander où investir. En fait, ils attendent qu’on leur donne un secteur « miracle » où ils vont juste mettre leur argent, rester à distance où ils sont et attendre tranquillement que les bénéfices viennent les trouver. Et c’est à ce niveau que la déception est grande ! Quand tu investis ton argent quelque part, prend aussi le peine de t’intéresser réellement à ce qui va se faire, à ce qui se fait. Autrement met ton argent en bourse (sur des actions comme de l’or, le fuel (qui a le vent en poupe ces derniers temps) …et dors sur des deux oreilles, mais pas trop quand même…

    Il n y a aucun biz sans risques que ce soit en agriculture, élevage, High tech …Etc. Tout comme on peut réussir partout, il suffit de s’en donner les moyens.

    Développer l’industrie en Afrique serait l’idéal, mais c’est un investissement très lourd et qui à mon avis devrait avoir pour tête de maillons l’État. Alors je trouve assez utopique de penser que des jeunes sortis de l’école iront investir là dedans, ils pourraient tout au plus s’assurer d’avoir bien assimilés leurs cours et être prêts à bosser; ainsi dès que les industries de transformations prennent essor, leurs compétences feront honneur ! Et on aura des produits de Qualité pouvant défier toute concurrence.

    • afro-skills.com
      avril 4, 2012

      salut Cerise ,
      je commence avec cette assertion que tu fais:
      « L’agriculture est le meilleur secteur dans lequel il faille investir ! »
      j’aimerais que tu nous dises sur quoi te bases -tu pour dire cela?
      et surtout savoir si tu es en mesure de fournir des statistique pour soutenir cette assertion?

      pr revenir maintenant au début de ton message sur mon affirmation comme quoi l’afrique serait en retard dans les domaine scientifique et technologique: est-ce que c’est faux?

      prenons simplement le domaine de la médecine: tu te souviens une fois on parlait du paludisme. nous sommes aujourd’hui en 2012 et l’afrique n’a pas encore réussi a éradiquer cette maladie? les gens meurrent encore du palu en afrique.

      Bon est-ce que les recherches sont menées dans ce secteur? qu’est ce qui freine ? pkoi?

      prenons un autre domaine comme l’informatique:
      les africains sont les plus grand consommateurs des produits IT : internet , computer et tous les software qui vont avec: windows , office (excel word outlook etc..) , on consomme , on consomme sans jamais se demander comment est-ce qu’on fabrique un software.
      as-tu juste une petite idée du chiffre d’affaire que les grandes firmes IT en europe ou en amerique se font a travers la vente et la distribution de ces logiciels?

      je te cite quelque géant et tu peux aller sur google faire toi meme les recherches:
      SAP, SUN, ORACLE, APPLE, MICROSOFT,

      si tu je te dis que voila les firmes qui controllent la planete terre entière tu ne me croiras certainement pas right? va sur google notre ami , il sait tout et te le dira.

      on peut encore entrer dans un autre domaine comme l’industrie de l’habillement et du textile: ADIDAS, NIKE, DG,REEBOOK , HM , etc…

      si tu observes bien tu verras que toutes ces firmes utilisent les matières premieres venant d’afrique pour fabriquer leur produit.
      le silicium est la matiere premiere avec laquelle on fabrique un ordinateur,
      le coton, le diamant, la fourure des animaux, l’ivoire , le colbat , le fer , l’uranium , le zinc , etc.. tous ces elements chimiques qui se trouvent en afrique et qu’on empêche activement et strategiquement aux africains de s’y interesser en leur renvoyant toujours dans l’agriculture et l’élevage .
      tu crois que l’occident veut à tout prix contrôler le golfe de guinnée pkoi?
      j’aimerais te raconter une histoire mais ca fera trop long pr ce post.

      • Armel
        septembre 25, 2015

        Bonjour. Je suis tout à fait d’accord avec vous. Le secteur des NTIC est un secteur vierge en Afrique. Je pourrais dire aujourd’hui qu’à peine il est couvert à 5%. la majeur partie des tâches qu’on effectuent est rendu par des occidentaux. Ce qui nous reviendra moins chère si nous songeons peu. Et puis nous avons tous le complexe de supériorité du blanc pensant qu’il peut faire plus que nous. Une application conçue par un blanc est souvent mieux prisée que celui d’un noir.
        Nous avions conçue une application genre SAP, qui permet de gérer les activités des grosses structures comme industrie, BTP, grandes distributions et autres.

        Détails: http://www.softoradev.com/apporteurs_affaires.php

  • ceriserose
    avril 4, 2012

    J’ai oublié de précisé en…. « Afrique »; mais je suppose que tu l’as compris.

    Tu sembles ne pas etre d’accord avec cela… Peut etre aurais tu donc la vérité sur le secteur où l’on devrait investir…. La discussion dans laquelle tu veux m’entrainer là, risque de ne pas finir; moi je ne suis pas difficile à convaincre si on a de bons arguments. Si tu vois d’autres que celui pour l’Afrique dans l’immédiat, merci de partager.

    Moi j’ai dit que : Si tu as 2OO Fcfa en tout et pour dans son porte monnaie et des enfants qui attendent de manger; iras tu te payer les frais d’une connexion internet dans un cyber ou bien acheter le tapioca ?

    Sans faire trop de calculs ou de grandes réflexions, je dis donc mon assertion. Mais comme je l’ai aussi dit, il n’y a même pas tant que ça de meilleurs secteurs; si un secteur te parle et tu sens que tu peux t’engager avec sérieux à moyen tu auras un return on investment bon.

    Pour revenir à ton assertion ; comme quoi l’Afrique serait en retard. Si tu parles de retard c’est qu’il y a un délai pour arriver. Mais arriver où ? Le départ c’était quand au fait ? Je ne pense pas que l’Afrique est dans une course avec les autres continents. Hier les autres aussi étaient décimer par milliers par la peste, la lèpre et aujourd’hui ce n’est plus le cas. Demain, nous aussi on ne sera plus décimés par la Malaria. Hier l’Europe était toute puissance, ensuite c’était le tour des USA, et bientot la chine se positionne pour etre la prochaine puissance mondiale… Elle tourne la roue.

    Les autres cherchent à nous éloigner ? C’est sur ça ? Avons nous des compétences et des structures pour exploiter ce dont tu parles ?

    Que les autres cherchent à nous reléguer à l’agriculture et l’élevage comme tu dis, moi je suis d’accord avec ça. Avant de se lancer dans le high tech et autres, il faut au moins qu’on maitrise très bien de « petites choses » comme l’agriculture que l’on fait pourtant depuis des années.

    🙂 stp viens me raconter ton histoire dans mon zapping, tu ne savais pas que j’adore les histoires ?

  • afro-skills.com
    avril 4, 2012

    En afrique on passe le temps a n’investir que sur l’élévage et l’agriculture.
    je trouve dommage que la pensée populaire en soit tjr reconforté parce que c’est la meme chose qui est dit et redit dans tous les sites et blog africains.
    My point is following: il n’ya pas que l’agriculture et l’élevage dans lequel on puisse investir pour réussir. nos parents y investissent dans ces secteurs depuis des lustres mais le niveau de vie dans la moyenne est misérable.
    essayons donc d’amener les gens a regarder dans d’autres secteurs : le secteur tertiaire par exemple.

    si les jeunes de la diaspora s’associent pour investir dans un secteur comme l’éducation des populations a la fabrication sur place des machines de transformation de certaines matieres premières .
    dans un premier temps on investit a perte (disons sur 15 ans comme ca par exple):
    cad on met l’argent pr l’achat des infrastructures sans expecter de retour.
    apres les 15 ans les nouveaux ingenieurs disposent du know how et commencent à fabriquer les premiers engins made in africa.
    la matiere première étant abondante , les engins de transformations étant la sur place on peut donc commencer a monter des usines de production : le produit fini peut maintenant soit être consommé sur place, soit être exporté.
    voila .
    il suffit de vouloir et ne me dites pas que c’est l’argent ou les moyens qui manquent.
    c’est juste une question de volonté.

    ps: lol donc tu aimes les histoires hein en fait il s’agit même d’une vidéo
    c’est une vidéo qui montre l’exploitation des enfants mineures en cote d’ivoire pour aller les faires travailler gratuitement dans les champs de cacao détenus par les grandes firmes comme Nestlé en suisse .
    bref si je la retrouve (la vidéo) je viens dans ton zapping te poster le lien.

  • Paul Armand
    avril 4, 2012

    Salut à tous les deux,
    Depuis que cet article est publié et diffusé, j’ai eu plusieurs feedbacks. Je pense que certaines mises au point sont importantes :

    1 – Sur le caractère absolu de la réponse. Je pense que ceux qui concluent l’article en pensant que j’affirme qu’il ne faut investir que dans l’agriculture et l’élevage exagèrent beaucoup. Tel n’est pas mon point de vue. Il n’y a pas d’absolu etc’est d’ailleurs mon introduction. Il y’a cependant des secteurs qui peuvent vite se démarquer quand on a de l’argent en poche et qu’on voudrait le voir produire sur la durée. L’agriculture et l’élevage tiennent le maillot jaune dans ce sens.

    2 – Sur le fondement de ce point de vue. Plusieurs choses sont à dire. D’abord la réalité des statistiques. J’ai partagé des anecdotes pour introduire l’idée et le point de vue. Mais mon point de vue n’est pas fondé sur des anecdotes. Mais bien sur des choses plus profondes. J’ai personnellement participé à l’analyse soit en tant qu’expert dans des gouvernements, soit en tant que collaborateurs et je parle donc pas de simples vues de l’esprit. J’espère trouver le temps pour partager quelques points de vue statistiques sur la pertinence des investissements dans le secteur agricole et le secteur de l’élevage.

    3 – Sur le caractère « retardataire » du secteur agropastoral dans un monde en pleine évolution. Il s’agit malheureusement d’une vue de l’esprit. Il y a dans la réalité très peu d’investissements dans ces secteurs. Et les plus importants sont effectués soit par l’Etat, soit par des Expatriés Occidentaux ou Orientaux. Dans certains pays, quelques entrepreneurs ont pris conscience et ont commencé à s’y mettre. Mais c’est un domaine que les jeunes qui ont les moyens d’investir répugnent…parfois pour des secteurs où ils ont plus de regret.

    4 – Sur l’entreprise en agriculture….Il ne faut pas faire de confusion. Cultiver son champ au village, ce n’est pas investir dans l’agriculture, et surtout, ce n’est pas créer une entreprise agricole.

    5 – Sur le caractère non prioritaire de l’agropastoral dans le développement de l’Afrique et le besoin de concurrencer l’Occident…mon point de vue est technique, pas pan-africaniste. L’agriculture et l’élevage sont des secteurs porteurs peu exploités. Est ce qu’ils vont aider à inventer l’ordinateur africain, à créer un smartphone africain, à évoluer avec les TIC…Ce ne sont pas les questions que voulaient aborder cet article. D’ailleurs, on peut philosopher longtemps sur ces sujets. Je n’avais pas pour ambition de faire de la philosophie dans cet article.

    6 – Sur les moyens nécessaires et insuffisants pour de véritables politiques agricoles…Je suis d’accord. Mais cet argument me fait sourire parce que ceux qui sont dans le métier savent que ce n’est pas à cause de cela que l’agriculture est un mauvais secteur d’investissement. Au contraire, avec un peu de moyens, on se fait vite un chemin dans l’agriculture malgré les difficultés. Mais je pense aborder ces points spécifiques et dans une perspective plus concrète dans d’autres articles.

    7 – Sur Facebook, quelqu’un a commenté cet article en disant que l’artisanat était le meilleur secteur pour investir…Cet argument m’a également fait sourire et ceux qui me connaissent savent bien pourquoi. Oui l’artisanat est un secteur magique et mon avis est qu’avec l’agropastoral il s’agit de deux secteurs pilliers. Mais la problématique de l’investissement pour un investisseur n’est radicalement pas la même entre le secteur agricole et le secteur artisanal.

    Merci pour vos contributions. De toutes les façons le débat reste ouvert. Même si le but de l’article nétait pas de créer des discussions philosophiques ou simplement idéologiques, mais de l’action, sinon des reflexions portées vers l’action.

    Salutations

    Paul Armand

    • Cherif l'africain
      octobre 11, 2015

      Salut Paul,
      Moi je suis Togolais resisdant aux usa. j’aimerais rentrer au pays et investir dans l’elevage bovin, ovin ou caprin. J’ai un capital de 100 000 dollars ameicains mais aucune experience en la matiere. S’il vous plait aidez-moi. merci d’avance.

  • ykf
    janvier 1, 2013

    paul je benis dieu de t’avoir cree continue de raisonner comme tu la fait et des milliers de personne changerons de mentalite

    • Paul Armand
      janvier 1, 2013

      Merci ykf.
      J’espère que de nouvelles bonnes choses pour cette nouvelle année 2013.
      Salutations.

  • Emmanuel Baga
    janvier 3, 2013

    A Manga, ville située à 100 km au sud de Ouagadougou, j’ai visité une ferme tenue par un pasteur en juin-juillet 2012. Il disposait en ce moment de trois centaines de poules pondeuses et produisait à peu près 400 oeufs par jour. Calcul rapide: 400 oeufs*90 fcfa*30jours, cela donne 1 080 000 FCFA de chiffre d’affaires par mois. Il devait doubler ses effectifs au deuxième cycle (en novembre). Je ne sais pas combien il en dispose aujourd’hui, mais la dernière fois qu’on s’est vu, il cherchait… un véhicule Pick up. Je m’appuis sur lui actuellement pour organiser les producteurs locaux dans le cadre d’un programme régional de développement de l’élevage de la volaille locale.

    J’ai rencontré un autre à Pô (à environs 150 km au sud de Ouagadougou) lors d’une formation sur le montage de plan d’affaire pour une association. Aux confins du Parc National Kaboré Tambi, il s’est installé sur un domaine d’à peu près deux hectares. Il emploie deux personnes et organise les cateurs de la province.

    Dans la même province, un ancien banquier s’est installé et produit des semences améliorées. Il a incrit sa fille dans une université en France, roule avec un véhicule tout terrain et a payé une voiture de 6 000 000 pour sa femme. Il ne me l’a pas seulement raconté. J’ai vu ses réalisations.  »Je n’aurais certainement pas pu faire çà si j’étais resté agent de banque », m’a t-il dit un jour à Pô.

    OUI, il ya des opportunités, et surout dans le domaine des productions agrosylvopastorales.

    • Paul Armand
      janvier 5, 2013

      Merci Emmanuel pour ces belles illustrations très concrètes et dont je suis moi même un témoin. Je prendrais le temps de continuer cette série.
      Merci

  • OCC
    mars 20, 2013

    Interessant!

  • PETIT C
    avril 10, 2013

    Merci , c’est intéressant , je suis juste sur le point de chercher le secteur où je dois investir car aujourd’hui après 7 ans de travail pour un entreprise, je réalise que je ne suis pas faite pour rester toute la journée enfermé dans une bureau alors que je puisse évoluer encore plus en travaillant pour ma propre entreprise.

    • Paul Armand
      avril 11, 2013

      Bonjour,
      Merci pour l’intérêt que vous portez au blog.
      Pour que vous puissiez recevoir une réponse spécifique, il faudra que je puisse avoir des informations spécifiques. Je vous contact donc par mail.

      Salutations
      Paul Armand

      • Nicaise
        janvier 26, 2015

        Bonsoir monsieur je suis ravie de vous lire et je voudrais vous exposez quelques difficultés que je rencontre en tant que jeune entrepreneure , comment faire pour vous contacter?

        • Paul Armand
          février 3, 2015

          Mes coordonnées sont sur la page contacts du site. Vous pouvez m’y faire signe.

      • Karine
        avril 13, 2015

        Merci Paul Armand
        je suis moi aussi sur le point de vouloir me mettre à mon propre compte.
        merci pour toutes ces idées sur le secteur agropastoral.

  • obame mebiame claude herbert
    juillet 10, 2013

    salutation a vous.j’ai parcouru longuement l’ensemble des commentaires postes sur ce blog et je dois avouer que les interventions des uns comme des autres me conforte d’avantage car je me rend compte que beaucoup d’entre nous partage un réel souci qui est le développement de notre continent.je suis moi même un opérateur économique en herbe qui essai un temps soit peu d’apporter sa touche au développement de son continent en général et de son pays en particulier. jesper vivement que les échanges via ce blog continueront a être aussi intéressant…bonne continuation…

  • ALLARD
    août 3, 2013

    INVESTIR A MADAGASCAR

    Bonjour

    Je suis Mr ALLARD Bertrand

    je suis une entreprise située à Sambava Partie Nord Est de Madagascar

    ma spécialité est la collecte et préparation de la vanille.(préparation = transformation)

    je suis expérimenté depuis 4 années dans ce domaine.

    La demande du produits vanille est en augmentation constante tout les ans, le marché est de plusieurs tonnes par an, or notre capacité de collecte ne peut pas satisfaire la demande local.

    Je vous contact donc, pour une opportunité d’affaire dont les détails afférents sont en pièces jointes.

    Je recherche un apporteur de capital, afin de pouvoir honorer ce marché grandissant, de plusieurs tonnes de vanille.

    Suivant la somme que vous souhaitez investir,
    Notre base de calcul se porte sur un apport de 70 000 euro, soit 200 000 000 ariary.
    Mais il peut être une somme inférieure ou supérieure.

    Je vous laisse juger par vous-même en visualisant la feuille de calcul Excel, le rendement de ce projet.

    À noter que le rendement du projet dépends pour la première année de la date de votre arrivée, en effet la vanille est un produit de spéculation, plus on se positionne tôt dans le début de campagne pour l’achat, on a plus de possibilité d’acheter la vanille à un prix plus bas ce qui aura systématiquement une répercussion sur le bénéfice.

    N’hésitez pas à poser des questions afin de trouver un accord commun, se rapprochant de votre objectif.

    ALLARD Bertrand
    A Sambava
    inova.vanille(arobase)laposte.net

    • Paul Armand
      août 17, 2013

      Cher Bertrand,
      Je ne puis financer votre intéressant projet. Je peux cependant te communiquer des pistes concrètes pour financer ton projet. Je r’agis donc en inbox pour que ma réponse soit personnalisée.

      Salutations

  • Alémi
    août 3, 2013

    Excellent blog en tout cas!

    • Paul Armand
      août 17, 2013

      Merci Alemi.

      • cherif
        octobre 10, 2013

        Bnjr g voulais juste avoir plus dinformation nous avons 20 hectare en guinee.Conakry plus precisement a forecariah. Eventuellement un peu de moyen. Vos idees me seront.d un grand secour. Merci

        • Paul Armand
          octobre 16, 2013

          Bonjour Cherif. Je reviens vers toi par mail pour une réponse plus détaillé. Mais la terre est à mon avis l’atout le plus important quand on veut investir en Afrique.

  • Khadijatou
    décembre 23, 2013

    Bonjour a tous
    Voici un blog que j ai beaucoup apprecie pour la pertinence des idees et le partage.
    Je pense que le continent dispose de plusieurs secteurs valables pour se developper. Mais pour moi, la valeur sure c’est la terre.
    Oui. La terre ne ment pas.
    En plus le continent dispose de ressources humaines solides pour developper ce secteur. Seulement , il faut dire que le champ familial est different du perimetre agricole moderne qui demande formation et maitrise pour un rendement efficient.
    Ps: a Paul
    Je suis au senegal et je possede 30 hectares de terres dans la zone des niayes.
    J’ai installe un forage et un systeme d irrigation par aspersion et goutte a goutte.
    Je n’arrive pas a produire ,ni a exploiter.
    Je ne comprends pas. Vraiment .
    Que me conseillez vous?

    • Paul Armand
      janvier 23, 2014

      Bonjour Khadijatou,
      30 hectares, c’est une immense richesse. Puis je recommander de recruter un ingénieur agricole spécialisé dans les études de faisabilité pour ce genre de projets. Il pourra investiguer sur les possibilités réelles en tenant compte des contraintes techniques du sol, des contraintes climatiques, de l’environ social, des contraintes lié à la gestion agricole…bref, il déblayera le chemin qui vous permettra ensuite de choisir.
      N’hésitez pas à me solliciter si besoin est ou à m’écrire inbox. Je suis en effet curieux de savoir ce que peut devenir un immense projet comme le vôtre.

      • sunuwarsn
        janvier 27, 2015

        Bonjour Paul

        Merci pour les suggestions. J ‘ai essayé,j’ai perdu beaucoup d ‘argent pour rien.
        En fait c est le petit personnel qui a saboté le projet et vole une partie du matériel.

        Ils étaient tous bien payés et dansde bonne conditions de travail. Le problème: ils n’ont pas apprécié que une personne qui n’est pas de leur village( qui a acquis honnêtement les terres) viennent y gagner quelque chose. En plus une femme.

        Si c était un étranger ils l aurait accompagné volontiers.

        Finalement je pense que je vais vendre les terres et aller voir autre choses

        Je. Vends 30 ha avec forage de 150m3/h au Sénégal.

        Merci

        • Paul Armand
          février 3, 2015

          Je continue de croire que le projet est bon et qu’il devrait être abordé autrement sans que ce soit forcément une affaire d’argent. Je suis tout à fait conscient du souci que tu soulève en relation avec les riverains et c’est aussi un souci qui peut être géré. Je serais heureux d’approfondir la discussion sur ce sujet afin de voir ce qui est possible.

  • kouassi
    janvier 23, 2014

    Bonjour,
    pourrais-je savoir le nom donné au Gnetum en côte d’ivoire?
    Car voyez-vous je suis un jeune ivoirien désireux d’investir mes gains mensuels et je suis à la recherche d’idées.
    Mais il faut noter que pour un début je dispose de peux de moyens financiers. (500000f CFA)

    • Paul Armand
      janvier 23, 2014

      Bonjour Kouassi. Le gnetum est surtout une plante des forêts tropicales d’Asie, d’Amérique centrale et d’Afrique centrale (notamment de du Nigeria à l’Angola, en passant par le Cameroun, la République Centrafricaine, le Gabon et la République Démocratique du Congo). Je n’ai pas connaissance qu’en dehors de ces pays en Afrique, il y’en ait d’autres où on puisse retrouver cette plante.
      500 000 FCFA est un bon capital de départ pour investir dans des petites cultures…j’aurais facilement dit, dans le maraicher…Tomates, salades, condiments divers…C’est aussi une bonne somme pour investir dans certaines tubercules (manioc, macabo..et surtout pas banane plantain…) ou certaines céréales (mais, arachide, haricot). Mais encore une fois, seule une bonne petite étude devrait vous convaincre du secteur le plus adapté…en espérant que vous avez la terre pour cela ou que vous savez ce que vous allez faire pour avoir la terre.
      Salutations et bonne chance.

  • Tony KONAN
    janvier 26, 2014

    bonsoir
    je suis sorti de la faculte de medecine sans aucun diplome, j’ai bourlingué et fait de petits boulot ca et la, gerant de boite de nuit,barman mais la j’ai maintenant un fils et depuis la crise dans mon pays, j’ai voulu avoir quelque chose de plus concret. donc je suis arreté pur reflechir,je voulais monter 1compagnie de taxi 1marque exclusive de voiture c’est mon reve mais ca demande beaucoup d’argent ce que je n’ai pas. ma famille possede de grande parcelles de terre, mon souhait serait de faire du manioc et certaines cereales mais je bute sur le meme probleme, je ne dispose pas de moyen. j’ai beaucoup d’experience, j’ai des aptitudes en managment,gestion de stock,gestions matrices clientele a cause de tt du fait des bar et boites de nuits ou j’ai travaillé. j’ai besoin qu’on fasse confiance, la je ne sais quoi te demander. l’essentiel, j’ai besoin de donner sens ma vie non pas pour moi seulemnt mais pour mon fils, il me faut du boulot sinon je vis devenir fou

  • charles
    février 12, 2014

    toutes vos réponses restent et je pense que je n’exagère pas trop ambiguë dans la mesure ou il faut des moyens pour réaliser un projet et dans le même intervalle il faut se nourrir ou du moins chercher à se nourrir car nous en sommes encore à ce stade en Afrique donc c’est le statu quo !!!
    Nous avons besoins d’argent pour financer les projets car les idées et la matière grise existent !!!!

  • Jean-Luc
    mars 28, 2014

    bravo pour ce travail de qualité.
    Par contre, pour ceux qui sont encore au stade du « …en Afrique, on cherche d’abord à se nourrir…..), je crois que ce blog n’est pas pour vous.
    bonne continuation à tous.
    Jean-Luc

  • Justin
    mai 28, 2014

    je suis un jeune béninois moi et pour ma part, je voudrais d’abord saluer Paul Armand pour ce beau travail. Le blog est assez édifiant. lire les commentaires des uns et des autres me fait trop de bien, surtout pour quelqu’un comme moi qui voudrait entreprendrait qui manque d’idées et de moyens. Oui je manque cruellement de moyens. J’ai pas un seul rond en poche mais l’envie d’entreprendre me tenaille comme l’un des besoin fondamentaux de l’homme. Je suis de ceux qui pensent que l’argent n’a pas d’idée et que seules les idées génèrent de l’argent et créent de la richesse. Alors que moi je n’ai aucune idée actuellement qui puisse devenir une entreprise. je reste convaincu que si je trouve cette fameuse idée, j’aurait aussitôt les moyens pour la réaliser. l’agriculture serait alors un secteur salvateur pour quelqu’un comme moi. de toute façon je reste ouvert à toute proposition d’idée. Pour information j n’ai aucune formation particulière, je suis plutôt un pure professionnel du système D mais je suis très doué en négociations

  • Faustin Allo
    juin 12, 2014

    Merci infiniment Paul Armand pour ce blog qui ne cesse de m’édifier! On garde le contact!
    Je voudrais qu’on échanger sur les secteurs agricole et agropastorale inbox!
    je suis à l’adresse faustinbeni@gmail.com Merci

  • Mabounda
    juin 19, 2014

    Bonjour! Paul Armand, pour une personne qui a le même prénom que mon père , je pense que vous m’apporterez beaucoup. Je voudrai que nous échangions par mail si ça ne vous dérange pas, sur l’investissement en Afrique. Pouvez vous m’écrire à l’adresse suivante: stephanie.mabounda@gmail.com je vous remercie

  • ENDOUGOU BORIS
    juin 26, 2014

    Bjr je me nomme boris endougou et mon reve est le devenir le plus grand agriculteurdu cameroun dans le domaine ( cacao,cafe banane palmier a huile hevea plantain mais etc….)

    • Paul Armand
      juin 28, 2014

      Bonjour Boris,
      Je te souhaite bonne chance et bon courage.

      Salutations
      Paul Armand

  • pacha57
    juillet 23, 2014

    Madame, Monsieur,

    Depuis plusieurs années j’ai le projet d’ouvrir un commerce sur Douala. Je suis un Français de 38 ans venant régulièrement au Cameroun (j’y était encore en juin). j’ai décider aujourd’hui de venir vivre et travailler sur Douala. J’ai la ferme ambition d’ouvrir une Horlogerie Bijouterie de type européenne avec des marques bien connue du grand publique , Guess, fossile, diesel aussi bien en Horlogerie que en bijouterie. Ayant 20 ans d’expérience dans ce domaine, je connais parfaitement mon métier, aussi bien au niveau des fournisseurs que de la clientèle camerounaise. Les distributeurs on pour la plupart tous acceptés (en attente de réponse pour certain) . L’ouverture , l’organisation et le fonctionnement d’un magasin n’est pas un problème pour moi. Le financement d’un tel outil l’ai plus, sécurité du local, stock important etc…

    J’ai une étude de marcher datant de 2013 sur le marcher de la bijouterie a Yaoundé mais cela n’est pas très représentatif étant donner que le style de bijouterie que je compte ouvrir n’existe pas au Cameroun. Je sais pas expérience personnel que la demande y est énorme. Je peut fournir mon curriculum vitae vous apportant connaissance de mon parcourt professionnel, l’étude de marcher, ainsi que 2 prévisionnels possible et mon étude personnel sur le projet.

    Pour donner une idée de l investissement minimal il serais de 70 Millions de Cfa

    • habibacorinne
      août 10, 2015

      bjr pacha je viens juste de tomber sur ce site et ai été surpris par ton article. j »aimerai savoir si tu as effectivement ouvert ta bijouterie?

  • drame
    juillet 25, 2014

    Simple …commences deja par toi ( toujours ).
    Poses toi la question as tu reellement besoin de ce produit
    Si oui les autres aussi en voudront .
    Donc tu vois , au debut tu le fais pour toi seul ( tout a gagner , que du bonheur )
    C sure que tu ne peux pas vendre du sable aux arabes lol

  • Claude mbo
    août 23, 2014

    Bonjour Paul-Armand,
    Serait-il possible de communiquer par email pour plus d’information dans le domaine agro? J’y pense depuis mais assez indecis sur quel produit se lancer.
    Merci

  • dieng bintou
    septembre 4, 2014

    merci Mr Paul Armand pour votre conseil vous m’ avez beaucoup aider je me posais des questions je cherchais des idées pour me lancer dans un commerce je voudrais savoir combien il me faut pour investie dans l’élévage des poulets.je vous envoie mon mail pour plus de renseignement

    • Paul Armand
      septembre 8, 2014

      Merci pour votre commentaire.
      Bien à vous.

    • Paul Armand
      septembre 11, 2014

      Bonjour Bintou. C’est avec plaisir que je vous répondrais.

  • Diallo
    septembre 16, 2014

    Bonjour, mon nom c’est Diallo! je suis guineen vivant en europe depuis 15 ans environ,je voudrais investir ds l’immobilier , faire de residences par exemple , qu’en pensez -vous?

    • Paul Armand
      septembre 24, 2014

      Je ne puis que vous encourager. Et attirer votre attention sur le fait que l’immobilier est un secteur d’une certaine complexité. La complexité est liée aux obligations techniques qui sont souvent vite évacuées…mais qui pour un projet sérieux doivent être important parce qu’ils peuvent à tout moment changer la configuration de votre investissement.

      Salutations

  • Diallo
    septembre 16, 2014

    merci de votre comprehension !

  • Stephanie
    septembre 23, 2014

    Grand merci pour un lel article intéressant, je suis sûr que l’Afrique est un continent de futur car il contient en tout un potentiel gigantesque. C’est vrai que l’agroalimentaire constitue avec les minéraux et la construction le top des trois. Donc, il y a des professionnels qui savent comment faire travailler chacun de ces trois secteurs. Comme exemple, il existe un fonds d’investissement Hermes-Sodjits qui investit dans le secteur réél de l’économie. Il n’y a pas longtemps ce fonds a fait une annonce de la construction d’une usine de traitement de pêche. Il y a aussi d’autres témoignages de leurs succes.

    • Paul Armand
      septembre 24, 2014

      Bonjour Stéphanie,
      Merci pour votre passage sur le blog.
      Je ne connais pas le fonds Hermes-Sodjits et je ne sais pas si on peut lui donner du crédit n’ayant pas d’information plus importante que sa page web et quelques articles.
      De manière générale, il existe effectivement plusieurs fonds d’investissements qui s’intéressent à l’Afrique et qui ciblent des secteurs stratégiques…Mais le point de mon artile et ma démarche repose sur les investissements qui peuvent être portés par des moyens plus modestes.
      Malheureusement la plupart des fonds qui investissent en Afrique ne font pas de philantropie (ce qui est compréhensible) et en conséquent investissent pour gagner, la plupart des fois, beaucoup et tout de suite… y compris dans les secteurs que tu évoques (travaux publics et mines).Ce qui ne me semble pas être une démarche pour l’avenir.
      En tout cas, je ne mets pas les secteurs comme l’agriclture et l’artisanat au même rang que les mines et les travaux publics. Et mon expérience dans l’accompagnement de projets miniers ces dernières années me conforte dans cela.
      Merci pour cette riche contribution. Les mines et les travaux publics sont importants dans la mesure où ils ont une influence directe massive sur le PIB et la croissance économique directs de nos pays, mais je crois que la terre, l’élévage et la transformation sont ceux qui permettront le plus d’équilibrer la répartition des richesse et l’accessibilité à celles-ci.
      Bien à toi.

      • Helene E
        février 27, 2016

        Bonsoir a vous Paul Armand. je suis tres contente de tomber sur votre blog. Je suis une Camerounaise vivant a l etranger. je cherche a investir au pays et j regarde partout pour avoir des idees.
        Merci pour le blog.
        Helene

  • Stephanie
    septembre 25, 2014

    Merci, Paul Armand, ça fait beaucoup de plaisir d’avoir eu votre réponse à mon commentaire. L’activité du fonds mentionné (à propos, la première fois, j’ai fait une erreure, son nom s’écrit Hermes-Sojitz, sans « d ») m’a intéressé, et quant à vous-même, avez-vous fait connaissance de ce fonds des sources ouvertes, si vous parlez des articles et du site dédiés à cet organisme ? A propos, si on parle de la philantropie, Hermes – Sojitz construit près de ses chantiers des cabinets de médecine où on va donner gratuitement les premiers soins aux ouvriers. Je parle de ce fonds parce que j’ai eu l’impréssion qu’ils sont des professionnels ambitieux, réussis et très actifs. C’est intéressant de voir leurs succes et je partage ce qu’ils veulent faire parvenir aux gens.
    Dites-moi, s’il vous plaît, avez-vous déjà placé ce problème quelque part ailleurs sur Internet ?
    Est-il possible que vous avez déjà communiqué vos impressions sur ce problème dans d’autres articles ? Je voudrais vous lire plus encore quelque part, sauf ce site.
    Je vous remercie encore une fois de votre opinion. Il est probable que nos discussions portent le même but – montrer que l’Afrique est, en tout cas, un continent très varié avec un potentiel gigantesque, comme je l’avais déjà dit. Et pour cela, il est important de se rappeler de nécessité de la résolution des problèmes intérieurs et en parler plus.

    • Paul Armand
      septembre 25, 2014

      Bonjour et merci Stéphanie,
      J’évite de parler de ce que je ne connais pas. Je ne connais pas ce fonds et si jamais j’ai plus d’informations et que j’ai des choses précises qui me semblent dignes d’être partagées, je le ferais. Si vous en savez plus, vous êtes encouragée à partager là dessus.
      Salutations

  • Doumbia Mohamed
    septembre 30, 2014

    Très beau blog.
    Je te remercie beaucoup pour ces différentes réponses.
    Mais j’aimerais avoir une idée précise d’autres secteurs d’investissement différents de l’agriculture.!!!

    Pour moi, je pense et je crois que l’idéal serait d’avoir d’abord une idée précise de l’activité dans laquelle l’on veut se lancer.
    Une formation en quelque sorte.

    Mais, n’empêche que vos différentes interventions, messieurs et madame, me donne de grands espoirs.!!!

    Amicalement

  • fb
    octobre 12, 2014

    je n’ai pas de moyen mais je veux entreprendre pour sortir de l’orniere social.Mais pour moi le financement n’est pas la chose la plus importante.Tout d’abord c’est l’idee et la pugnacite avk lakell obstacle m’y met. Je vise le long terme. j’ai besoin de vos précieux conseils.
    merci
    fb

  • fb
    octobre 12, 2014

    je n’ai pas de moyen mais je veux entreprendre pour sortir de l’orniere social.Mais pour moi le financement n’est pas la chose la plus importante.Tout d’abord c’est l’idee et la pugnacite avk lakell on s’y met. Je vise le long terme. j’ai besoin de vos précieux conseils.
    merci
    francis boksa

  • diallo
    février 28, 2015

    Très bon blog, les échanges sont très riches et intéressants, je suis Guinéen d’origine vivant en europe, je dois m y rendre bientot en guinée pour une étude de faisabilité et marché pour la mise en place d’une structure d’élevage de poulailles dans un premier temps.
    je profiterai pour acquérir les terrains ensuite monterai mon dossier a mon retour, je pense qu’une petite formation auprès d’un éleveur sera nécessaire afin de maitriser le sujet. j’aurais besoin d’un partenaire peut etre car la famille proche est souvent source de déception.
    merci de vos conseils Aliou DIALLO

  • sdouichi
    mars 2, 2015

    Bonjour Paul Armand,

    Merci pour vous et tous les participants de ce forum,je trouve que vos diagnostiques sur le sujet ne manque aucunement de bon sens et pertinence, cependant ma petite suggestion a tous ceux ou celles désireuse d ‘éclore de leurs cocon et prendre le large de l ‘entrepreneuriat en Afrique ou autre part, sans entrer dans des rouages philosophique « je l ‘est repris de Paul, des points a mes yeux et selon ma modeste expérience doivent êtres pris en compte pour l ‘entrepreneur comme point angulaire de l ‘équation avant des fameuses réflexions financières.

    – se munir de la rage de vaincre et atteintes des objectifs
    – Proactivité et vision stratégique
    – Une gestion inné des risques
    – Une dose pratique de la tactique même militaire elle ne fera pas de « mal »
    – beaucoup de communication et sens de contacte « Ce que vous êtes est votre marque,ce que vous dites est votre offre » par écrit ou orale
    – Avoir en esprit les facteurs environnementaux (ex :orientation de la stratégie Economique du pays hôte, … les principal organismes et associations ayant trait au sujet
    – Avoir un bon estomac et du bon cœur « ceux qui ont goutté a l ‘entrepreneuriat sauront de quoi je parle »

    Vous allez certainement vous poser la question du budget , je vous répondrai qu ‘est ce que vous voulez faire avec, d ‘ou l ‘importance de mettre en crible votre projet et de l ‘étudier de fond en comble pour restreindre les charges non prioritaire, alors vous vous en rendrez compte que le projet dans ça version initial ne demandera pas un budget faramineux.

    Merci pour ces echanges

  • Ong
    mars 2, 2015

    Bonjour nous avons des parcelles à très bon prix au Bénin vous qui voulez investir dans l’immobilier ou tout autres domaine ici au Bénin contacter nous pour plus de précision

  • Tallus
    mars 5, 2015

    Super Blog!!!

  • christiane
    mars 8, 2015

    Bonsoir mon Mr Paul Armand .

    Je suis un jeune ivoirien et j’ai pris connaissance du blog et j’ai beaucoup aime ce qui se dis ici cela aide vraiment les jeune comme moi qui sont vraiment perdu et qu’ils veulent s’en sortir .
    J’ai voulais fait un voyager en europe ce qui ma fait personne une somme de 4 million aujourd’hui je veux repartir a réseau et je veux investir dans mon pays pour m’en sortir j’ai pense a crée une agence orange monney et mtn monney je commence a prépare les dossier pour se projet j’aimerais avoir des conseil en se sens et s’avoir aussi comment investir dans l’agriculture ou l’eleve quelqu’un qui a aucune expérience dans se domaine . Je suis quelqu’un qui Paul Armand beaucoup parce que j’ai reçu une étude en Economie alors Economie beaucoup . j’ai vraiment besoin de notre aide et conseille pour m’en sortir dans la vie

  • raoul
    avril 21, 2015

    le blanc a prit plus de 300 ans pour arriver a ce que vous voyez, leur evolution n’a pas ete un coup de maggie! c’est pas en formant quelques africains pendant 15 ans, en plus chez le blanc que tu pouras le concurencer! la terre ne trahit pas donc cessez de donnez de faux espoir aux africains. si tu penses que allez sur la lune te fera gagner de l’argent, alors vas y. mais n’entraine personne avec toi.

  • Judicael
    juillet 18, 2015

    Mr Paul Armand, j’apprécie votre blog qui vient d’ailleurs corroborer mes analyses sur l’immense opportunité que constitue l’agriculture en Afrique. Je vous contacte inbox pour mes projets et votre coaching. Merci.

  • karamoko
    juillet 26, 2015

    Aide moi pou mon groupement agricoles

  • rodrigue bah
    août 16, 2015

    salut je voulais savoir si je peux investir dans quel secteur d’activité avec une somme de 200.000f cfa car cela est est mon fond mais je n’envisage pas le balancer dans une activité qui me sera pas rentable merci.

  • Goe Koffi Blaise
    septembre 2, 2015

    Salut,je suis un jeune togolais désireux d’embrasser le secteur agropastoral,nous sommes un groupe de 5 jeunes qui veulent à tout prix esquiver le chomage en exploitant le secteur agricole qui est prometteur en plus des terres qui sont fertiles et adaptable presque à toute sorte de cultures….Ce blog c’est vraiment un plaisir pour nous jeunes qui ont l’opportunité le visité.Un grand MERCI au passage pour Mr.Paul Armand

    • cherif
      octobre 16, 2015

      Je suis togolais vivant aux USA, si vous avez des terres agricoles, on peut monter quelque chose ensemble. Voici mon contact: cherif969@yahoo.com.
      Merci

  • ELODIE TELSA
    septembre 4, 2015

    bonjour mr paul armand j’ai lu de fond en comble vos commentaires sur le secteur à investir en afrique. Je suis une jeune camerounaise et ne rêve depuis ma tendre enfance de me lancer dans le domaine agropastoral. Je suppose qu’avant tout il faut faire des études stratégiques avant d’investir.Mr dites moi comment faire pour vous contactez afin de bénéficier de votre coaching pour mes projets. Je ne suis encore qu’une étudiante merci Mr pour tout ce que vous faites.

    • karamoko
      septembre 4, 2015

      C’est l’agriculture

    • Nourchene Sandi
      novembre 3, 2015

      le meilleur secteur pour investir en Afirque sur le long terme est l#industrie pharmaceutique ,
      aussi pour certain qui souhaitrai y penetrer mais qui n’ont rien avoir avec le cesteur sanitaire et qui ne sont pas : »registered or licensed for THIS » et ben il devraient penser a conquerir le marche de la e-cigarette ( la cigarette electronique) et non pas seulement de la commercialiser , mais plutot de la produire et la commercialiser ,
      pour ceci le concept et trop simple et la Production ne necissite que d’investir dans l’acquisition du juste equipement d’une firme well reputated sur le plan national afin d’assurer une plus longue duree de vie de l’equipement ,

      I would love de get in touch with anyone interested on getting into more details about thois project idea , As I m working for one of the biggest world manufacturer for pharmaceutical and industirals equipment and I can garantee you it s one of the easiest way to make quicker and highest marge of profits, for the perfect retour sur investissement ,
      n’hesitez pas a me contacter , i m working on a research for that in London for mz thesis ,
      I am also African and from Tunisia by the way,

      good luck to everyone

      • Nadhem
        mai 2, 2016

        Bonjour Nourchene, je souhaiterais me lancer sur la commercialisation des produits pharmaceutiques dans les pays de l`Afrique de l`Ouest, je compte planifier une visite de prospection en Cote d`Ivoire, Guinee, Togo et Benin bientot. Je pense qu`on pourrait s`echanger a ce niveau, afin de voir les possibilites de partenariats mutuelles. Pourriez-vous me contacter par email au : nadhem.haha@yahoo.fr
        Je suis Tunisien et reside actuellement aux Etats Unis, mais je compte me lancer tres bientot dans ce business. Merci d`avance.

  • Gueye bote
    septembre 6, 2015

    Salut je suis ivoirien mais je suis actuellement en algerie je cherche des partenaires ou financement dans le domaine d’elevage de toute volaille mon contact: gueyebote@yahoo.com tel: +213 557031929

  • ivo
    septembre 13, 2015

    bonsoir, je suis un jeune camerounais agé de 26 ans et j’aimerai m’investir dans une activité simple et rentable. je dispose d’un capital de 500000 frs. merci yvestchandjou@yahoo.fr 696556246 671905183

  • ouedraogo
    septembre 16, 2015

    bonsoir,je suis un jeune burkinabé et j’aimerai m’invertir dans une activité simple et rentable.je dispose d’un capital de 250000frs,
    je demande des conseil je suis au capitale merci (mamoudououedraogo183@yahoo.fr)

  • Souley
    octobre 7, 2015

    Vous faites des commentaires intéressants mais le temps que vous prenez pour y faire encore et encore ne serait-il utile dans des réflexions de conceptions?

  • King MP
    octobre 13, 2015

    Bonjour chers internautes. Mes remerciements à l’auteur de ce bel article Paul Armand. Moi je suis étudiant ivoirien en France et je prépare un projet de retour. Je suis fils de paysan et mon mon intention est d’améliorer les conditions de vie rurales. Fort heureusement mon professeur m’a parlé d’un projet d’aide aux étudiants qui aimeraient entreprendre dans le domaine du développement social. C’est à la recherche d’idées que je suis tombé par hasard sur ce blog. J’ai apprécié l’apport de chacun de vous et j’aimerais encore vous solliciter pour des idées d’investissement dans le domaine rural. Je trouve super l’idée du secteur agropastoral et je pense à la mise en point d’une association. Auriez-vous des plans d’action et d’activités qui pourraient exploiter dont les les résultats bénéficieraient aux populations? Je vous remercie d’avance.

    Quant à vous M. Paul Armand, est-ce possible qu’on échange? Cela me sera d’une grande utilité. Je vous remercie d’avance. ((penn_mp@yahoo.fr))

  • tizeroma
    octobre 31, 2015

    je veux avoir la ligne là.

  • arnaud B
    décembre 4, 2015

    http://psychorganisons.com

  • VITA
    janvier 3, 2016

    Merci mês amis,
    En analysant touT le debat, je suis d´accord que le secteur agro-alimentaire doit etre exploiter fortement . Je vous conseille je pratiquer l´agriculture et l´élÉVAGE, ET EN PARTICULIER L´APICULTURE.

  • esta
    janvier 14, 2016

    Bonjour,
    je suis une sénégalaise , je cherche une projet rentable .
    j’avais penser , a la restauration , au mini laiterie , ou recyclage des déchets.

  • serge
    janvier 28, 2016

    je suis un jeune togolais bonjour votre blog est intéressant je maprete a commencer mon projet agricole.j’ai besoins de vos suggestion.je vais commencer avec la culture de manioc et mais.

  • daouda
    février 5, 2016

    bonjour moi c’est daouda depuis le senegal, jeune étudiant en gestion des projets et communication mais ma position par rapport au débat d’abord d’encourager tous ceux qui ont un projet car vous savez de nos jours seule l’auto emplois peut nous sortir de cette situation vu que on ne peut pas tous travailler pour le gouvernement
    Je pense que l’agriculture est un domaine qui paye énormément surtout en Afrique parce que nos terres possèdent la plus importante réserve hydraulique donc mieux vaudrai en profiter, il est temps que les Africains pensent par eux et pour eux même
    Je trouve dans ces commentaires des gens très instruit qui semblent bien savoir ou mettre les pays donc si possibles essayons d’élargir et d’enrichir en pensant déjas présent à poser à notre manière les jalons de l’intégration Africaine et le développement durable, c’est en tout cas un projet qui me tient et je ne peut pas y arriver à moi seule donc j’ai besoin de vous chers frère pour développer notre chère continent

    Je vous laisse mon e-mail : daoudakoutandiaye@gmail,com
    Profil fcbk : dkn dkn

  • pola tsopzé floriane
    août 27, 2016

    je suis une jeune cameerounaise vivant à Yaoundé. Je voudrais me lancer dans l’agriculture mais je n’ai pas de terrain. il y aurait des terrains agricoles à Yaoundé qu’on vendrait à moindre coût. Avez vous une idée s’il vous plaît? je voudrais démarrer à la prochaine saison pluvieuse avec du gombo du piment et de la la morelle noire.

    • Paul Armand
      août 28, 2016

      Bonjour Floriane,
      Prenez contact avec l’un des nombreux vendeurs de terrain qu’il y a sur Yaoundé. Il vous suffit de taper sur Google et vous aurez quelques adresses. Soyez simplement prudente afin d’éviter de vous faire arnaquer. Les meilleurs terrains en général seront hors de la ville même.
      Bonne chance pour votre projet.

  • Diop
    septembre 8, 2016

    Bonjour M.Armand
    j’ai plein d’idées dans la tête pour me lancer,mais j’hésite.J’aimerai avoir vos conseils avisés surtout en agriculture.Je suis du senegal.SVP,puisse avoir votre mail pour échange en inbox.
    Merci

  • Dr.Camara
    septembre 27, 2016

    A court d’idée, j’avoue que cet article m’a fait un peu de bien dans la tête. Bientôt je dois quitter mon emploi et avec mes économies je compte me lancer dans l’entrepreunariat. Je ne sais pas pour le moment dans quel trou foutre ma tête; Mine sémi-industriel d’or? pêche avec un chalutier même d’occasion? agriculture riz et élevage bovins, caprins, ovins….
    JE me pose tellement de question!!! dire qu’il faut maintenir son niveau de vie sans emploi et surtout dans un pays où les opportunités sont de plus en rare!!! ça fait bouillir mon cerveau. Par hasard je tombe sur cet article, alors on commence à filtrer déjà des projets. L’agro pastoral va monter en tête de liste pour le moment. Reste à voir comment faire une bonne étude projet et me donner toutes les chances. Pourriez-vous me situer sur ces types d’études? au prime, je me avoir jusqu’à 1.000 ha de terre en bail.
    Que pensez-vous de l’or? une mine sur 5ha avec une exploitation sémi industrielle?
    En tout cas merci pour cet article, c’est fort intéressant

  • diallo
    octobre 21, 2016

    jai beaucoup aimé cette blog je suis une femme marié qui desire monté son propre entreprise de aviculture

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :