Qu'est qu'une ONG : Esquisse de définition

Les ONG sont une des formes d’organisations à laquelle nous avons le plus à faire au quotidien comme le seraient d’ailleurs les entreprises ou les services publics. Je vous propose une esquisse de compréhension basée sur le travail effectué pour l’un des ouvrages sur lequel je travaille et que j’espère vous présenter bientôt.

ONG est un acronyme qui veut dire organisation non gouvernementale. Le terme vient des Nations Unies et, à l’origine, son sens est plus large que celui d’organisation privée de développement. Selon l’ONU, le groupe des ONG peut comprendre des organisations de service à but « lucratif », des fondations, des institutions pédagogiques, des églises ou des hôpitaux. Néanmoins, cette appellation a été acceptée par l’ensemble de la communauté internationale pour désigner plus particulièrement les associations à but non lucratif impliquées dans le développement international à l’aide de programme divers vers l’étranger, ou d’actions locales liées aux problèmes de développement (groupe de pression, organisations d’étude, de recherche d’information, etc.). Une autre distinction est généralement faite entre les ONG internationales, nationales et locales. Les premières représentent soit une fédération internationale d’ONG nationales soit plus communément, une ONG nationale qui développe des programmes à l’étranger. Les ONG nationales, quant à elles, comprennent un ensemble d’ONG locales réparties sur un même pays.

Le dictionnaire Hachette définit une ONG  comme une organisation qui tire ses ressources de dons privés et qui se voue à l’aide aux populations menacées par la famine, la guerre, les catastrophes naturelles, etc.). Il va sans dire que cette définition est très restrictive. A la rigueur, elle correspondrait à la définition de ce que pourraient être une partie des ONG internationales telles qu’on les observe souvent sur le terrain. Un rapport de la DES, un service technique allemand de coopération internationale permet de comprendre davantage la légèreté de cette définition dans la classification qu’il fait des ONG. Selon ce rapport, « on distingue quatre groupes d’ONG en procédant des critères de légitimation et de financement : les ONG d’auto assistance, les ONG s’occupant des missions humanitaires choisies par elles-mêmes, les ONG travaillant pour le compte de l’Etat et les ONG prestataires de services ».

Il faut donc aller aux Nations Unies pour puiser une définition qui puisse globaliser la réalité de l’ensemble des ONG : « Une organisation non gouvernementale (ONG) est un groupe de citoyens volontaires sans but lucratif et organisé à l’échelle local, national ou international. Les ONG remplissent divers types de services et fonctions : humanitaires d’information aux gouvernements sur les préoccupations de leurs citoyens, de surveiller des politiques des gouvernements et promotion de la participation politique au niveau communautaire. Elles fournissent des analyses et expertises, servent d’alerte avancée et aident à superviser et mettre en œuvre les accords internationaux. Certaines sont organisées autour des questions spécifiques telles que les droits de l’homme, l’environnement ou la santé. » Cette définition qui est très technique rend bien compte de l’environnement général des ONG. Seulement, là aussi, il y a un facteur déterminant qui est important et qui ne ressort pas. C’est le caractère juridique local de chaque ONG. Une ONG est d’abord une entité juridique et ceci veut  dire, une entité liée à un Etat. La définition de Roche  (1999) rend mieux compte de cela : « Les ONG sont des organismes privés sans but lucratifs, disposant d’une personnalité juridique attribuée par leur Etat d’origine et qui sont parfois reconnus par un organisme international afin de disposer d’un statut consultatif».

Nous pouvons donc conclure qu’une ONG est une organisation qui possède ces caractéristiques : une structure organisée, c’est-à-dire ayant des textes juridiques qui la régissent et disposant des ressources humaines et financières propres ; une structure créée sous l’impulsion de l’initiative privée d’un groupe de personnes associées ; une structure réalisant sur le terrain des actions de développement, c’est-à-dire celles qui visent la satisfaction participative des besoins de la collectivité dans toutes leurs dimensions culturelles, sociales, économiques et politiques ; une structure ayant obtenu une autorisation de fonctionnement.

3 Comments
  • lire
    mars 18, 2014

    Merci pour l’information ! Je te souhaite une bonne continuation pour ton blog

  • traoré
    mars 5, 2015

    cet article est formidable. bien écrit, concis et précis. merci et bonne continuation

  • Visiteuse
    janvier 14, 2016

    Bonjour et merci pour cette définition. La différence entre une Fondation et une ONG serait donc au niveau du statut juridique et des « montages » financiers?
    Merci

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :