Vision stratégique, parlons-en

La question de la vision est une question fondamentale. Elle n’est peut-être pas un a priori, mais elle se démarque vite comme essentielle lorsqu’une entreprise commence à entrer dans une perspective stratégique.

J’avais été confronté à cette question alors que j’étais consultant en organisation pour une structure dont je vais taire le nom. Nous travaillions autour du concept d’entreprise sociale avec en vue de donner une vraie dimension stratégique à l’insitution. Je n’avais alors pas grand-chose comme outil ou matériel théorique…juste des intuitions assez fortes pour que des cadres ayant des expériences d’un certain niveau me fassent confiance et me donnent le pilotage de ce processus de restructuration stratégique.

Par hasard, je suis donc tombé sur Jean Pierre Helfer, Michel Kalika et Jacques Orsoni qui ont produit quelques-uns des meilleurs ouvrages francophones en matière de stratégie en organisation. Je vous recommande en particulier deux de ces ouvrages : Management : Cas et applications, et Management : Stratégie et Organisation.

C’est un peu leur approche du concept de vision que je vous propose ici.

Qu’est-ce que la vision ?

C’est par ici qu’il faut commencer. La vision est avant tout un concept stratégique. C’est-à-dire une notion qui n’existe que lorsqu’une organisation entre en phase de construction structurée d’une démarche. Cela n’est donc pas un concept que peuvent s’approprier de fait toutes les organisations…mais un concept qui devient réel à un niveau spécifique de la vie de l’organisation. Des conditions particulières doivent être rassemblées pour qu’une vision existe et sans ces conditions, aucune vision concrète n’est possible. Helfer, Kalika et Orsoni expliquent qua la vision « consiste à reconstruire une architecture stratégique de l’entreprise en projetant ses anticipations de l’évolution de l’environnement. »

Ces trois auteurs insistent sur la dimension « outil » de la vision. « La vision est un outil de mobilisation et de communication interne et externe ». Il s’agit donc  d’un concept identitaire…mais dans une perspective mobilisatrice et non dans une perspective de repli.

La vision n’est rien d’autre qu’un futur représenté, une intention stratégique, envisagé comme outil identitaire, outil de mobilisation et outil de communication.

Les caractéristiques de la vision

Nos trois auteurs résument les caractéristiques de la vision en une phrase simple : « La vision est généralement synthétique, aisément diffusable, intégratrice de différents concepts du management, le métier de l’entreprise, la place qu’elle souhaite y tenir, les moyens d’y arriver, la culture, les valeurs etc. »

La vision est donc un concept concret avec un contenu. Elle doit être quelque chose de réel pour les membres d’une organisation et créer des liens entre ce qu’ils font au quotidien et les objectifs de l’entreprise. C’est donc une véritable capacité à être ainsi dans le réel qui fait qu’une vision est une véritable vision. C’est par exemple  la vision d’une entreprise efficace qui apporte des solutions alimentaires locales de qualité, qui crée le lien entre le gars qui s’occupe d’embouteiller des confitures et l’objectif de 3 millions de CA mensuel.  Si entre le travail à faire au quotidien, les objectifs à court, moyen et long terme et la vision, il n’y a pas de lien unificateur, c’est que l’une des données est problématique. Nous verrons une autre fois qu’en réalité dans la démarche stratégique, la vision est un construct méthodique qui dépasse la simple imagination.

Les fonctions de la vision

La vision remplit essentiellement quatre fonctions :

Communication : Elle permet d’avoir un cadre (contenu + contenant) qui peut être diffusé tant en interne qu’en externe, qui peut parler aux gens et faire échos.

Identitaire : Elle permet de donner un caractère spécifique à une organisation et à sa démarche…de la démarquer dans son originalité et de lui donner quelque chose qu’elle peut envisager comme lui étant particulier.

Mobilisation : Une vision permet de rassembler les membres d’une équipe autour de quelque chose de commun. C’est ce qui permet que des personnes affectées à des tâches différentes puissent se retrouver dans une identité commune.

Justificatrice : La vision permet de justifier les approches spécifiques à une organisation. C’est à cause d’une vision qu’une organisation peut s’inscrire dans une manière de faire un peu à part pour préserver par exemples certains aspects de ses caractéristiques (valeur, caractère synthétique, caractère diffusable, etc.).

En conclusion, pour parler donc de vision, il faut pouvoir rassembler tous ces indicateurs caractéristiques et fonctionnels dans une démarche qui construit en se reposant sur quelque chose. Cela finit par arriver dans la vie d’une organisation, bien des fois à postériori, après un certain parcours et quelquefois, à priori, quand une somme de conditions sont réunies.

Voilà les premières choses que je souhaite partager avec vous en m’inspirant des travaux de Helfer, Kalika et Orsoni. J’espère continuer avec les aspects limitatifs et les manières de les gérer ou encore comment construire une vision qui possède les caractéristiques et les fonctions effectives d’une vision.

7 Comments
  • Tyty
    mai 14, 2012

    Bon article. La vision nourrit aussi la motivation au quotidien.

    • Paul Armand
      mai 14, 2012

      Merci Tyty,

      Bien vu ! La vision nourrit effectivement la motivation au quotidien et c’est un point important à relever.

      Salutations

  • afro-skills.com
    mai 17, 2012

    mais les liens ne marchent plus ?
    sur le panel box des articles recents on recoit une erreur http 500
    quand on clique sur le lien.
    pb technique ou bien articles inexistant ?

    concernant le billet actuel je trouve que c’est quand meme assez théoriqe .
    mais bon ca fait quand meme un certain sens .
    salutations

    • afro-skills.com
      mai 17, 2012

      ok je constate que les liens marchent a nouveau 🙂

    • Paul Armand
      mai 17, 2012

      Merci de me signaler le problème. Je vais voir ce qui ne va pas.

      Tu as complètement raison sur le caractère théorique de ce billet. Certains billets de ce blog sont destinés à être théoriques et donc à être des idées pour enrichir la réflexion théorique sur certains sujets.

      Mais sur le même thème, je vais essayer de continuer avec des articles pour faire la connexion entre la dimension théorique et la dimension pratique et des articles plus pratiques.

      Ton passage est toujours un bon moment.

  • CAMARA BREHIMA
    janvier 29, 2013

    Sans vision, le chemin n’est guère claire et les objectifs aussi.

    Camara Brehima,
    Etudiant en Entrepreneuriat

  • Paul Armand
    janvier 29, 2013

    Il faut cependant que la vision soit concrète et qu’elle ne soit pas juste « voeux » ou « rêve ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :