Personnel de maison : Encadrer le métier

C’est une responsabilité collective. Employeurs et employés sont concernés puisque ‘une bonne gestion du métier permet aux uns et aux autres d’obtenir véritablement satisfaction.

Recruter des profils adaptés : C’est la première étape. Pas forcément des personnes diplômées dans le secteur ; mais ceux qui ont un minimum. Au besoin, prenez des personnes qui sont recommandées. En vous positionnant sur la base d’un VRAI recrutement, vous commencez à aborder les choses différemment et à mettre les bases pour un cadre de travail différent.

Payez vos employés de maison : On aura beau raconter des histoires, c’est ici que réside une grande partie du problème. Le personnel de maison est souvent payé en dessous du SMIG. Je me demande souvent comment nous pouvons faire travailler des gens et ne même pas payer de quoi s’offrir à manger pour ces personnes-là. Quand je vois des salaires mensuels de l’ordre de 7500 FCFA (10.4 euros) , 15 000 FCFA (20.3 euros)…je me demande comment pensent ceux qui payent de tels salaires à quelqu’un qui leur consacre toute leur journée …, voire les ¾ de leur vie….mais bon, il y’a pas mal de choses qui m’échappent souvent…Ce qui est cependant certain, c’est que des personnes qui gagnent assez pour organiser leur vie avec ce qu’ils gagnent, mais si cela est petit, feront bien plus attention à leur travail que des personnes qui ont l’amère sentiment d’être sous le joug de la misère.

Déployez un minimum de moyens de travail : Créer un vrai environnement de travail pour votre personnel de maison. Tenues de travail, matériel de travail, etc. Qu’ils aient l’impression d’être au boulot et pas chez une de leurs tantes !

Définissez une logique de travail : D’abord des heures de travail claires. Ensuite des jours de repos et de congés clairs. Cela vous permettra d’éviter des approches de faveur. Un jour demandé est un jour de congés pris…c’est à l’employé de s’organiser et non à vous de vous transformer en donneur de manne. Par ailleurs, les règles doivent être claires : Pas de mini jupes sexy au lieu de travail par exemple si vous ne les aimez pas ; définissez les limites, les accès ; bref, que la logique de travail soit claire.

Si vous pouvez aller jusque-là, signez un contrat et déclarez votre personnel. Sinon, commencez avec ces quelques conseils….

En fait, j’ai souvent noté que le travail des personnels de maison n’étaient pas bien définis parce que les efforts qu’il y’avait à faire pour que ce soit clairement établi n’étaient pas faits par les employeurs qui préféraient du tout prêt, tout parfait dans un environnement qui émerge de la débrouillardise et qui a besoin des appuis et des employés et des employeurs pour devenir tout prêt, tout parfait…Essayez d’y aller autrement.

Cet article fait suite au précédent grâce à l’excellent commentaire de Ceriserose.

No Comments Yet.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :