Créer son destin là où on a du talent

Depuis que j’ai lancé la rubrique Espace Conseils, je dois reconnaître que je n y ai pas accordé beaucoup de temps. Pourtant le concept a tout de suite pris et je me suis retrouvé submergé de sollicitations. Ce n’est pas tout à fait simple de répondre à toutes ces demandes, mais parmi les requêtes récentes, il y’en a eu une qui m’a bien donné envie de rédiger cet article.

La question était simple celle de ce jeune plein d’ambitions et qui souhaitait savoir ce qu’il peut faire professionnellement malgré le fait qu’il n’ait pas de formation technique. Il a relevé qu’il avait cependant de bonnes qualité en négociation, presqu’un don.

Je connais quelqu’un d’autre qui a d’excellentes qualités de négociations et qui grâce à cela est Directeur Général aujourd’hui d’une entreprise internationale. Il se reconnaitra en lisant ces lignes. Ce jeune homme avait débarqué par un concours de circonstances en Afrique de l’Ouest, au Togo. Très vite, il a réalisé que le processus pour lequel il pensait être arrivé ne marchait pas. Le soutien familial allait vite s’arrêter et les perspectives devenaient sombres après des années passées dans son pays d’origine sans pouvoir se fixer. C’est dépité qu’il a passé des semaines à se poser des questions sur son avenir jusqu’à ce qu’arrive ce jour où par une sorte de hasard, il se retrouve entrain de convaincre un client dans un espace de vente d’acheter un produit. La blague de « tu peux devenir mon commercial » lancé par le vendeur avait fait le déclic…Et pourquoi pas. Il s’est rendu dans une maison de production d’un produit de ménage et a proposé à la boite de l’accepter comme l’un des vendeurs/démarcheurs. La boite n’ayant rien à perdre puisqu’elle n’investissait pas financièrement a donné son accord de principe et il est donc parti à la recherche de clients sur un secteur qui était jusque là concurrentiel. Ses capacités de négociations étaient réels et elles ont pris forme de manière très fortes. Il avait des clients et c’est le moins qu’on puisse dire. Cela lui a donné l’idée d’augmenter le portefeuille des produits à vendre et il s’est donc rapproché d’autres entreprises, en ciblant surtout celles qui avaient des nouveaux produits. Il a crée autour de cette forme d’approche son entreprise et a commencé est passé de la simple vente à la fourniture de ces produits.

Il me racontait comment son esprit était à la recherche permanente de nouvelles stratégies de conquête de clients. Un jour, il a observé sa dame de ménage vanter un produit à une de ses amies et cela lui a donné l’idée de lancer une stratégie grand public basée sur la vente des pairs.

Aujourd’hui, l’ami en question est une véritable machine à idées qui fait des chiffres d’affaires effarants et dirige une petite équipe de jeunes aux têtes bien faites et plein d’ambitions.

Qu’est ce qu’il faut faire ? Je reviens à la question de départ posée par le jeune qui a réagit sur ma page. Et ma réponse va être simple : là où vous pensez avoir des aptitudes : osez ! Non seulement vous trouverez un boulot, mais vous trouverez le meilleur boulot. Et vous serez surpris de constater que pour ceux qui donnent tout à ce qu’ils ont déjà, la vie réserve de belles surprises

6 Comments
  • rodmacqp
    juillet 1, 2014

    Bonjour Paul,
    une corrélation que je tire de ça c’est qu’il est plus rentable de travailler à mettre ses talents en pratique qu’à vouloir améliorer ses faiblesses.
    On voit dans le domaine des RH des évaluations personnelles visant à identifier les points faibles d’une personne et mettre en place un programme d’amélioration.
    A mon sens, il est incommensurablement plus efficace et logique d’identifier ses points forts et de s’y fondre entièrement.
    Et si les points faibles sont rédhibitoires pour l’emploi et bien c’est que la personne n’est pas à sa place.
    Conclusion : « Adaptez votre environnement à qui vous êtes et n’essayez pas de faire le contraire, au risque de gâcher votre existence ».
    Bien amicalement.

    • Paul Armand
      juillet 8, 2014

      Dans le cadre d’une démarche qui vise à se frayer un chemin, le talent personnel me semble être l’une des pistes les plus clairement indicatives. Pour ce qui est par contre de la vie en organisation, il y’a un mix strict des deux paramètres. L’individu vit aussi de la démarche de l’entreprise qui elle même se nourrit du talent de ses hommmes. Il y’aura donc un travail à faire pour améliorer ses faiblesses afin de s’adapter à l’organisation dans laquelle on travaille et pareillement, un travail à faire pour mettre ses talents en pratique…ou plutôt pour ressortir la plus value qu’ils peuvent avoir dans le contexte professionnel.

  • Rita B
    juillet 1, 2014

    Bonjour Paul Armand,
    Je ne peux que corroborer en ton sens. Je le mentionne souvent aux jeunes entrepreneurs avec lesquels je travaille. L’entreprenariat est un terrain très fertile pour se découvrir des talents et aptitudes qu’on ne savait souvent pas que l’on posséde.
    Il ne faut pas s’empêcher de les développer simplement parceque ce n’est pas dans notre domaine d’étude ou le rôle qu’on se voyait occuper dans l’entreprise.

    Aussi, je crois que de plus en plus, les entreprises auront besoins de gens ayant des compétences multidisciplinaires. Il n’en sera qu’à l’avantage des travailleurs de se développer de nombreuses compétences.

    • Paul Armand
      juillet 8, 2014

      Merci Rita. Ton commentaire me donne envie de creuser un peu plus sur le sujet.

  • Ndzana Atangana
    juillet 1, 2014

    Je suis tout à fait d’accord avec toi Paul Armand, ce pendant l’un des obstacles auquel font face de nombreux jeunes n’est il pas le fait qu’ils ne parviennent pas à déterminer leur talent?

    • Paul Armand
      juillet 8, 2014

      Merci Olivier.
      Cependant, la question du talent est souvent bien plus simple. Un talent n’est pas une chose que l’on détermine en tant que tel…c’est une chose que l’on constate…Cependant, il arrive effectivement qu’on ne réalise pas qu’on ait un talent…Mais d’autres personnes de tutes les façons l’auront réalisé.
      En règle général, si personne ne réalise que vous avez un atelent spécifique, il est fort probable que vous ne l’ayiez pas…Et si vous en avez un, il y’a certainement quelques personnes qui l’auront réalisé et vous l’auront dis.
      Determiner son talent, c’est rester eveillé aux feedbacks sur ce que l’on fait.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :