Pourquoi les blogs ferment

J’ai installé il y’a quelques jours le plugin Broken Link Checker sur mon blog pour identifier les liens cassés. J’en avais 70. Je les ai donc revu et j’ai été choqué de constater qu’une bonne partie des liens que j’avais cité ou référencé avaient disparu. J’ai alors décidé de regarder un peu plus dans le détail, en parcourant quelques articles externes. Celui-ci par exemple de Jeanne Mercier, date de 2008. Ici aussi, la majorité des liens ne sont plus fonctionnels. Pourquoi donc les blogs ferment ?

Il est judicieux avant de commencer, de préciser que je parle ici surtout des blogs crées en Afrique francophone, pour rester sur un contexte que je connais un peu mieux. Je soupçonne que ce que je vais écrire ici est valable dans une certaine mesure dans d’autres contextes, mais restons focalisés. 🙂

Quand est ce que les blogs ferment ?

En fait, ce n’est pas tout a fait une decouverte. Peu de blogueurs restent constants sur plus de trois ans qui est la durée de vie moyenne d’un blog. J’en avais déjà parle dans deux articles en 2014 et 2018. Je parle donc sur la base de l’observation. Quelques blogs mentionnent aussi cette moyenne, mais pour que ca devienne vérité d’evangile, il faut encore une vraie étude dessus. En tout cas c’est mon constat et celui d’autres blogueurs.

Il faut reconnaître que le temps crée vite une forme de lassitude. Il y’a une dynamique active qui dure les deux premières années pour ceux qui voulaient vraiment se lancer. A partir de la troisième année, même si les blogs restent en ligne, la fréquence d’alimentation subit un sérieux coup. Quatrième année, ils sont calmes, et même les visiteurs se sont fatigués…..Enfin, vers la cinquième année…en général tout est fini.

Et ce temps de vie est encore plus court pour les blogs qui fonctionnent sous des noms de domaine personnalisés. Évidemment, il ne sert a rien de maintenir une charge financière qu’on n’utilise pas….

On peut évoquer plusieurs raisons a ces fermetures.

Les blogs ferment parce que l’environnement change

Il y’a quelques annees, quand je demarrais Psychorganisons, quand on parlait de blog, on parlait des plateformes precises. Et presque tous les blogueurs qui voulaient avoir une chance etaient sur ces plateforme (WordPress.com, Blogger.com, Mondoblog, Afriblog, etc). Aujourd’hui le micro blogging est roi.

On veut lire beaucoup en peu de mots. On veut voir et on veut écouter. Et les traditions anciennes de blogging ne donnent pas forcement les meilleures conditions pour cela. Les environnements ont changé et désormais des plateformes plus rapides, plus flexibles, avec moins de texte et parfois plus de fun ont pris le relais. Youtube Facebook, Instagram, Snapchat, WhatsApp et j’en passe offrent des possibilités d’échanges et de communication plus attirantes pour qui n’a pas le temps. Alors même que le blog nécessite patience et que l’on prenne son temps pour déguster et profiter.

Les blogs ferment parce par lassitude

Les premiers jours sont souvent excitants. On a des choses à dire, à partager. On veut qu’elles soient lus et on croie souvent qu’elles méritent d’ être lues. Parfois le succès ne suit pas…en fait, en général, il ne suit pas tout de suite.

Cela peut être déprimant de réaliser qu’un article écrit avec le coeur ne récolte que 20 vues alors qu’on souhaitait que le monde entier le lise. Ca l’est encore plus quand ca devient répétitif. Ca peut être énervant de lire 9 blogueurs professionnels à suivre en Afrique francophone et de ne pas voir son nom dessus (ne vous inquiétez pas les frères, même mon blog n’y figure pas 😀 . On est ensemble.

Et puis, le temps commence a fuir. Les responsabilités sont nombreuses et on remet a demain…Et à force de remettre a demain, on réalise que rien ne change quand on n’écrit pas…pourquoi se déranger…bref, on passe à autre chose.

Parfois aussi, on a juste décider que le temps de blogger etait terminé. On veut passer à autre chose, mieux se consacrer à ses activités personnelles ou professionnelles. Et hop, c’est bon, on arrête. aussi simple que cela.

Parfois on cherchait juste autre chose

Parfois on poursuivait en écrivant, un prix ou une reconnaissance. Elle est arrivée…alors on ne se sent plus poussé…et si elle n’arrive pas…alors vient la lassitude.

Parfois aussi, le blog était juste un prétexte ou un tremplin pour passer à autre chose…pour rejoindre ou créer une association, pour obtenir un statut de blogueur, pour voyager…bref pour quatre chose que le blog lui même. Une fois le résultat atteint ou une fois l’attente jugée longue, on décide de passer à autre chose. On maintient le blog en ligne pour garder les apparences…le temps que les trois ou cinq ans arrivent et que l’oubli emporte tout.

Finalement qu’est ce que ca fait que les blogs ferment ? Qu’est ce ca fait que l’on sache pourquoi les blogs ferment ? La bonne nouvelle est que de nouveaux ouvriront…et pour la plupart d’entre eux, quand ils passeront toutes ces raisons de fermeture, ils vont également s’aligner et mettre la clé sous le paillasson.

Si vous êtes blogueur, profitez alors des moments de vie de votre blog et donnez y le meilleur. Il y’a beaucoup de chances que votre blog ne soit plus de la course dans les cinq prochaines années. Et si vous êtes lecteurs, jouissez de ces instants d’inspiration…en laissant de temps en temps un mot aux rédacteurs.

Les blogs, peu de chance que ce soit pour la vie. En attendant, Psychorganisons fêtera bientôt ses dix ans. Et se souhaite vingt ans de plus et quelques nouveaux projets. 😀

No Comments Yet.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :