Savoir conjuguer l'association

Je ne crois pas au « Robinson Crusoe » entrepreunarial. L’expérience que j’ai de la création d’entreprise est qu’elle n’est jamais une aventure solitaire et donc qu’il faut savoir conjuguer la question de l’association.Continue Reading...

Photocopier le business du voisin n'est pas bon

Un des modèles de création d’entreprise que j’ai rencontré de manière très fréquente est la répétition de l’entreprise du voisin. Le raisonnement qui aboutit à ce genre d’entreprise est simple, logique, cohérent…et voué à l’échec : « Regarde le restaurant que tel a ouvert à tel endroit. Il y’a plusieurs clients qui y vont. Si j’ouvre la ...

Regards sur les peurs employés/employeurs (partie II): La relation patron/employé comme noyau structurant de la relation employé/employeur

Nous avions donc commencé avec la série sur la relation employeur/employé. Notre postulat théorique est que la relation employeur/employé dans les petites organisations en Afrique est surtout structurée dans une dialectique patron/autres. Nous allons voir dans ce second article comment cela est organisé.Continue Reading...

Regards sur les peurs employés/employeurs (partie I): La structuration atypique du dualisme employeur/employé dans les petites organisations

Une de mes plus grandes difficultés comme intervenant dans les organisations en Afrique a toujours été la représentation de l'employeur par l'employé et celle de l'employé par l'employeur. Dans cette relation que je trouve unique et extraordinaire, mon constat est que l'alchimie est incomplète...Et je n'arrive pas à me satisfaire des éclairages que j'ai lu ...

ONG : Entre auto-satisfaction et progrès fondamental

Voici une réflexion que j'avais conduite entre 2000 et 2005 dans le contexte camerounais sur les ONG. La relecture de ce document aujourd'hui ramène les mêmes questionnements. Tout progrès en organisation étant fondé sur le questionnement, je partage avec vous la réflexion.Continue Reading...

Désespoirs des investissements de la diaspora en Afrique

C'était à Charleroi en Belgique, il y a de cela deux ans. J'étais en congés et j'en profitais pour rendre visite à quelques amis dans certaines villes d'Europe. J'étais donc chez mon ami que je vais appeler Martin (c'est sûr, ce n'est pas du tout son prénom) et nous discutions des difficultés à investir en ...